Contact : 05 59 43 84 00

dsc electro etudiants jeunes-techno robot-compo

Quelques uns des métiers les plus fréquents en début de carrière

Ingénieur Organisation, Logistique, optimisation de la « supply Chain »

Soumis à de fortes contraintes de coûts, de qualité et de délais, les cadres de la fonction logistique optimisent les flux logistiques et les processus. Leur mission générale est de coordonner et d'organiser les flux de marchandises, depuis la réception par l'entreprise jusqu'à la livraison au client (la chaîne logistique ou " supply chain "). Globalement cette activité est transversale aux différents métiers cités précédemment. Elle concerne également les consultants logistiques qui sont chargés d'accompagner leurs clients dans l'optimisation de leurs process de fonctionnement.

 

Ingénieur Méthodes, contrôle, qualité : Un expert polyvalent

Les ingénieurs méthodes répondent aux préoccupations actuelles des entreprises concernant l'optimisation des process de production.
L'évolution des technologies d'aide à la décision, couplée à des choix d'organisation sur les sites industriels rapprochent les Ingénieurs des fonctions études et méthodes. Ainsi, ces derniers doivent être capables d'intervenir autant sur la définition du produit (conception, prototypage) que sur l'organisation à mettre en œuvre pour le fabriquer dans le respect de contraintes de coûts, de qualité, de délais et de sécurité (procédés, méthodes). Désormais, ces Ingénieurs doivent détenir une double compétence : en innovation d'une part, et en conception de process de fabrication d'autre part.

Ingénieur R&D, Ingénieur d’études

L'ingénieur R&D participe à la conception et au développement de nouveaux produits, services ou procédés dans le cadre d'un projet d'innovation. Ses activités principales sont l’analyse et compréhension du positionnement produit, la traduction des besoins fonctionnels en cahier des charges, la conception et développement du produit Phase de tests et de validations, la correction et amélioration du produit, le soutien à la mise en production et au lancement

Ingénieur d’affaires, chargé de projets à l’international

Les compétences techniques sont importantes ; en effet, le chargé d’affaires assure l’expertise de l’offre et le suivi après vente. Ses compétences généralistes soutiennent son esprit de négociateur qui lui permet de signer le meilleur contrat. Bref, un chargé d’affaires est un "chef d’orchestre", il doit par conséquent avoir une excellente organisation, un esprit de synthèse et le sens de l’urgence pour le client. Il peut s’orienter dans deux grandes directions, soit il prend en charge une ligne d’activité et devient chef de marché, soit il supervise des projets internationaux qui impliquent également des déplacements à l’étranger voire une expatriation.

Ingénieur Informatique Industrielle

L'informatique industrielle participe à la modernisation et à l'automatisation de tâches industrielles ou scientifiques. Cette fonction se définit selon ses interventions dans des domaines différents : Scientifique en créant des outils destinés à modéliser, simuler (phénomènes naturels, explosion, température, mécanique des fluides) ou à calculer des résistances (structure ou matériaux). Industriel afin de rationaliser des chaînes de production, de créer des interfaces hommes - machines ou de concevoir des produits (innovation ou adaptation). A titre d'exemple, on peut citer les robots caractéristiques des chaînes d'assemblages automobiles. Technique pour moderniser des produits existants en intégrant des technologies nouvelles et développer le " multimédia ". Les téléphones portables sont un bon exemple : ils peuvent regrouper l'internet, le son, l'image, la géolocalisation (GPS), une liaison satellite, le bluetooth ou le Wi-Fi (sans fil). Ces métiers peuvent s'exercer dans différents environnements : le monde de la prestation informatique (au sein de la direction des systèmes d'information ou dans le conseil/service informatique), l'industrie ou les bureaux d'études.

Ingénieur de production : véritable chef d’orchestre

Les ingénieurs de production interviennent autant sur les aspects techniques de la production et sur le management ou l'organisation. Ils doivent avoir une bonne connaissance technique (mécanique, procédés de fabrication, etc.), informatique (ingénierie logicielle, automatique, système d'information) et en management des organisations. Confrontés aux pratiques d'externalisation dans les pays émergents, ils doivent s'inscrire sur le marché de la sous-traitance spécialisée et développer des compétences dans le domaine des achats, du juridique et du commercial, se positionner sur le créneau de la production à forte valeur ajoutée. En terme de management, les ingénieurs de production sont confrontés au risque de perte des savoirs avec les départs massifs des seniors dans les années à venir. Un des enjeux pour eux consiste à organiser sur le terrain des processus de transfert de connaissances (tutorat, équipes mixtes, gestion des connaissances...), investir dans la formation permanente des équipes afin de maintenir ou développer l'employabilité des personnes (nouvelles technologies, gestion de projets...).

 

Portfolio